Charte des « Mercredis des Oreilles Vertes » 

Objectifs 

·       Etre un rendez-vous convivial de rencontres transversales et transdisciplinaires du secteur artistique et socioculturel ouvert à tous

·       Permettre aux artistes et créateurs de tester leurs productions et d’avoir un retour du public et des professionnels présents

·       Créer un réseau national et international de partenaires et de partage de connaissances, de savoir-faire, et de renseignements.

·       Favoriser l’emploi des artistes et créateurs

·       Favoriser l’exportation et la diffusion des productions

·       Favoriser les partenariats entre artistes de différentes disciplines

·       Favoriser les partenariats entre opérateurs

·       Favoriser les liens entre artistes, créateurs et acteurs de l’éducation permanente et de la cohésion sociale

·       Mutualiser les moyens de communication autour de ce projet

 

Programme

  • 15h – 16h30 Débat thématique (Facultatif et en fonction des demandes)
  • 16h30-17h accueil des participants et tour de table de présentation de chacun et objet de leur présence
  •  17h-18h organisation des rencontres individuelles entre Opérateurs et Artistes et Créateurs
  • 18h30 – 20h restauration et poursuite des échanges informels 20h – 20h30 ouverture de l’espace et accueil du public et présentation des œuvres exposées (tableaux, sculptures, installations, projections,..) et de leurs auteurs
  •  21h – 23h ouverture de l’espace scène et présentation des spectacles, concerts, performances des artistes programmés. Maximum 20 min par artiste
  • 23h – 01h scène ouverte

Les Opérateurs, Organisateurs Permanents, programment au minimum 3 mercredis par an. Ils disposent de l’espace adéquat pour mener le canevas du programme et sont opérateurs culturels. 

Ils s’engagent à :

·       mettre leur espace à disposition

·       respecter le canevas du programme

·       organiser la programmation en partenariat avec ACT

·       assurer l’accueil des artistes et créateurs et du public

·       mettre en œuvre, dans la mesure de leurs possibilités, tous les moyens techniques pour permettre aux artistes et créateurs de présenter leur travail dans de bonnes conditions

·       Proposer une solution de restauration à prix démocratique pour les personnes souhaitant se restaurer sur place

·       Proposer une connexion wi-fi

·       S’entraider et mutualiser les moyens pour la réalisation de ces objectifs

 Ils représentent la base du réseau et constituent  « Le Conseil des Mercredis des Oreilles Vertes ».

Ce Conseil se réunit au moins une fois par an pour échanger les idées et expériences et proposer des pistes de développement. Il travaille dans le cadre de la Méthode Participative de Gouvernance Dynamique.

 

Les Organisateurs Ponctuels sont des opérateurs qui ne peuvent pas garantir plus d’une organisation par an compte tenu de leur situation géographique, de leur programmation, ou de la nature de leur organisation. Ils peuvent se mutualiser par région pour être Organisateurs permanents

Le profil est plus diversifié, il peut s’agir de lieux culturels, de lieux de résidence  mais aussi de festivals et biennales dans le cadre des rencontres professionnelles qu’ils organisent, ou même de maisons de l’emploi qui souhaiteraient s’investir dans ce type de programme.

L’organisation de ces journées ponctuelles des Mercredis des Oreilles Vertes fait l’objet du même cahier des charges que pour les opérateurs permanents.

Si les conditions sont réunies, l’opérateur est labélisé pour son organisation et devient membre du réseau.

 

Les artistes et créateurs qui viennent présenter leur travail sont dans une démarche proactive et professionnelle, tant vis-à-vis de ACT que vis-à-vis des opérateurs.

Ils s’engagent à

·       annoncer leur présence et leur volonté de participer à la table emploi, au repas et à la soirée.

·       à disposer de matériel de présentation de leur travail (flyers, carte de visite, site internet, cd, dvd, photos,...).

·       présenter un travail professionnel  

·       participer aux montages et démontages utiles à la réalisation de leurs performances ou à l’exposition de leurs œuvres.

·       être solidaire avec les autres et à s’impliquer dans la réalisation de la journée

·       être proactif dans la communication avec ACT et avec l’Opérateur d’accueil.

·       Mobiliser leurs réseaux


L‘organisation est gérée par ACT qui remplit les missions suivantes

·       Rechercher et établir les partenariats

·       Organiser la communication interne

·       Organiser la communication externe

·       Créer et gérer le site internet et les réseaux sociaux

·       Coordonner la programmation avec les opérateurs et la répercuter dans le site

·       Etablir les conventions nécessaires à la constitution de dossier de demandes de subventions

·       Rechercher du financement pour l’organisation

·       Animer et structurer la Table-Emploi

·       Favoriser les contacts interpersonnels et les collaborations

·       Mutualiser les moyens sur des actions précises

 Le public que nous visons principalement durant ces journées rassemble tous les types de donneurs d’ordre susceptible de fournir du travail aux artistes et créateurs dans le cadre de leurs activités professionnelles. A savoir, des programmateurs de centres culturels, de festivals, de biennales, les directeurs de théâtres de maison d’édition  de sociétés de production, organisateurs d’évènements publics et privés, responsables de programmes d’éducation permanente et de cohésion sociale, exploitants de galeries d’art…

Nous accueillons aussi des personnalités du monde politique et leurs conseillés en charge de la culture et de l’emploi, les personnes en charge de la culture et de l’emploi dans les administrations, et tous les amateurs et passeurs de culture qui souhaitent se joindre à cette démarche.

 

Les personnes qui le souhaitent ont droit à une carte de « Parrain des Mercredis des Oreilles Vertes ».

Lors de leur inscription elles s’engagent à :

·       diffuser l’information via leurs réseaux

·       favoriser les contacts interpersonnels

·       Soutenir les démarches du réseau

·       participer occasionnellement à des études et sondages d’opinion

 

Cette Charte se doit d’être ouverte aux propositions quant à son amélioration permanente !

 

 

« L'enjeu social de la création artistique n'est pas la transformation du monde, mais la transformation des imaginaires. Il peut en découler une transformation du monde».

 

...Roland De Bodt, in le cercle ouvert, Mons, le chariot, éditeur-libraire, 1998