Septembre  2010, Gérard Dekeuleneer, directeur de Cité Culture, centre culturel de la Ville de Bruxelles, est en réflexion par rapport à l’action et à l’évolution de Cité Culture.

Cité Culture est situé au sein de la Cité Modèle qui compte 1200 logements sociaux.

8 ans de travail acharné, la confiance de son CA et du directeur du Foyer Laekenois, Patrick Vanschoenbeek, ont transformé un espace délaissé en un centre culturel vivant, équipé de manière professionnelle, avec une programmation variée, une équipe de 3 personnes correspondant à 2 temps plein et une équipe de près de 40 bénévoles dévoués.

Compte tenu de l’implantation de Cité Culture, le travail principal de l’équipe est tourné vers l’éducation permanente et la cohésion sociale.

La salle, les spectacles, les ateliers et manifestations organisées sur le site sont au service de cet objectif.

Cité Culture accueille aussi un grand nombre d’artistes en résidence pour la préparation de spectacles ou pour des entrainements et répétitions. Certains sont en résidence permanente, d’autres sont accueillis ponctuellement.

Ces résidences permettent d’étoffer la programmation et surtout de lui donner une grande variété. Il y a de la musique, du théâtre, du cirque contemporain, de la danse. Cette profusion d’artistes participe occasionnellement aux actions de cohésion sociale et d’éducation permanente menées par Cité Culture.

Beaucoup d’artistes se croisent sur le site mais n’ont pas souvent l’occasion de se rencontrer.

Lors d’une discussion entre Gérard, Pierre Thomas, graphiste de l’équipe et Fabrice Masuka administrateur de Cité Culture, émerge l’idée de créer un jour par mois où ces artistes pourraient se rencontrer dans le cadre d’une scène ouverte.

Très rapidement les choses se mettent en place, cela s’appellera « Les Mercredis des Oreilles Vertes », cela se passera tous les derniers mercredis du mois et la première édition aura lieu le dernier mercredi d’octobre 2010.

Fabrice Masuka a vécu toute son enfance dans la Cité Modèle. Il travaille dans l’insertion socioprofessionnelle et mène une carrière parallèle dans le secteur artistique. Il est aussi producteur d’un festival à Kinshasa, et favorise les contacts en vue de production avec des partenaires belges.

Monsieur Van Schoenbeek, directeur du Foyer Laekenois , gestionnaire du site de la Cité Modèle, et Hamza Fassi Fihri, Echevin de l’Emploi et de la Formation ont le projet de créer un restaurant de formation sur le site.

Pour monter ce projet ils font appel à Fabrice Masuka. L’ASBL Resto-Modèle est créée en octobre et le CA, désigne Yves Martin comme administrateur délégué pour épauler Fabrice Masuka dans la création de ce lieu. Le restaurant verra le jour le 15 mars 2011 et s’appelle « Hazewee ».

Yves Martin est aussi l’Administrateur délégué d’une structure naissante, Artistes et Créateurs au Travail, ACT, entreprise d’insertion socioprofessionnelle pour artistes et créateurs. Il est aussi administrateur délégué de la Mission Locale pour l’Emploi de Bruxelles Ville, administrateur de la Maison du Cirque et a été administrateur de Smart durant 9 ans. Il est avant tout créateur de réseau et se défini comme animateur de croissance.

La rencontre avec Gérard Dekeuleneer et Fabrice Masuka est immédiatement source de collaboration.

ACT encadre une trentaine de projets artistiques et propose à Cité Culture un partenariat pour l’organisation des Mercredis des Oreilles Vertes.

 Un partenariat lie de fait Cité Culture et ACT dans le cadre de l’organisation  des «  Mercredis des Oreilles Vertes »

Objectifs :

·       Etre un rendez-vous convivial de rencontre informelle et transversale du secteur artistique et socioculturel et ouvert à tous

·       Permettre aux artistes et créateurs de tester leurs productions en cours de création et d’avoir un retour du public et des professionnels présents

·       Créer un réseau de partenaires et de partage de connaissance, de savoirs faire, et de renseignements.

·       Elargir le public de Cité Culture

·       Favoriser les partenariats entre Cité Culture et d’autres opérateurs.

·       A terme, devenir la Vitrine de Cité Culture, Lieu de Résidence

Evolution du projet.

 Première Saison Octobre 2010 - Juin 2011

 Le démarrage du projet est assez rapide et se fait plus à l’intuition que de manière très structurée.

Chacun mobilise son réseau, Cité Culture édite un Flyer et la première réunis plus d’une soixantaine de personnes.

Fabrice, qui est aussi présentateur de Couleur Café, met son talent d’animateur au service des artistes présents, Gérard et l’équipe de Cité Culture accueillent les gens, fournissent aux artistes les moyens pour se produire dans de bonnes conditions, Les bénévoles assure le bar et la maintenance et l’équipe de ACT favorise les contacts entre les personnes présentes.

Les artistes et créateurs viennent de tous les horizons et de toutes les disciplines.

Le principe est simple, si quelqu’un souhaite présenter son travail, il a 20 minutes maximum pour jouer un morceau de son spectacle, présenter un court métrage, jouer sa dernière composition, présenter une initiative…suite à cela, les professionnelles présents peuvent échanger leurs points de vue et apporter leurs conseils, propositions de collaborations, où s’échanger des contacts ou services.

Lorsque les présentations sont terminées, la scène est ouverte pour des improvisations.

La soirée finit généralement en Jam.

Du mois de novembre au mois d’avril, chaque édition réunit entre 80 et 120 personnes et les collaborations naissent entre artistes de disciplines différentes.

Quelques rencontres ont favorisé l’engagement d’artistes pour des prestations.

Durant cette période, le projet se structure, la communication s’organise entre Cité Culture et ACT et le public initialement composé d’artistes et de créateurs s’étoffe. On commence à y voir des programmateurs, des organisateurs d’évènements, des femmes et hommes politiques,

L’un ou l’autre agent d’insertion de CPAS en charge des artistes et créateurs suivi par ACT dans leur projet professionnel, et des professionnels de la culture.

ACT propose à Cité Culture de profiter du Mercredi des Oreilles Vertes du mois de mai pour organiser une grande manifestation pour fêter sa première année d’existence.

Cet évènement réuni 350 personnes dont des Ministres, Présidents de CPAS, Echevins de la Culture, professionnels de la culture, de l’insertion…

18 artistes de ACT y produisent une œuvre, une projection, un spectacle, un concert. Une animation,… Danse, Cirque contemporain, Art contemporain, Musique, Cinéma composent le programme riche et varié.

 Pour ACT, cette manifestation permet de démontrer que son action est pertinente et le fait que les Présidents de CPAS et que les Agents d’Insertion soient présents et voient la qualité des œuvres présentées renforcent les liens.

 Pour les Mercredis des Oreilles Vertes, c’est un bon coup d’accélérateur en vue de la deuxième saison.

La saison se clôture en juin avec près de 120 personnes présentes.

 

Deuxième saison : septembre 2011 – juin 2012

La saison reprend en septembre et une collaboration avec le Restaurant de Formation Hazewee, établi sur le site de la Cité Modèle, se met en place. Il est possible de se restaurer avant la soirée.

Cette collaboration favorise les rencontres entre les participants.

De septembre à janvier les rencontres réunissent entre 80 et 120 participants, cela stagne…mais les collaborations continuent à se mettre en place.

Ce constat amène à une réflexion que nous souhaitons partager avec les participants.

A partir du mois de février le programme évolue,

ACT invite les participants à venir partager leurs idées dans des réunions transversales et thématiques qui sont organisées entre 15h et 18h.

A 18h Hazewee ouvre ses portes et propose deux plats à un prix très raisonnable aux participants.

A 20h les artistes peuvent présenter leur travail à Cité Culture qui met son infrastructure et son équipe à leur service.

Pour être efficace, Yves Martin organise les réunions avec un animateur, Guy Veny qui propose une méthodologie de démarche participative permettant d’extraire et de structurer les demandes des personnes réunies et qui sont parfois différentes d’une réunion à l’autre.

 Les interventions et propositions sont riches et multiples. Voici le résumé de ces échanges.

 Les constats :

·       Améliorer la communication

·       Mieux gérer la programmation

·       Utiliser les rencontres et débat de l’après-midi pour améliorer les contacts professionnels et favoriser les engagements

·       Exporter le concept vers d’autres opérateurs répartis sur l’ensemble du territoire adhérant à une charte à établir

·       Garder l’aspect transdisciplinaire

·       Améliorer le réseau

 Cette matière brute servira de base au dossier qui suit !

La collaboration entre ACT, Cité Culture et Hazewee évolue globalement bien même si la charge de travail que subissent les équipes est importante.

Cette collaboration mutualise les moyens humains, techniques et financiers pour avancer vers un projet plu large et plus ambitieux qui consisterait à créer un lieu de formation et de résidence pour artistes et créateurs. Une étude est en cours quant à la réalisation de ce projet.

Le Foyer Laekenois dispose d’un parking souterrain de 2500 M² que nous souhaitons aménager pour ce lieu de formation et de résidence.

Ce projet a été présenté au Mercredi des Oreilles Vertes du mois de mai en présence de l’Echevin de l’Emploi et de la Culture de la Ville de Bruxelles, Président de Cité Culture, Hamza Fassi-Fihri et de Monsieur Patrick Van Schoenbeek, directeur du Foyer Laekenois,à l’occasion du deuxième anniversaire de ACT.

Une  vingtaine de plasticiens et performers ont investi et transfiguré ce parking souterrain pour l’occasion.

L’évènement a réunis près de 400 personnes sur la journée et de nombreuses photos de l’exposition et des spectacles sont à découvrir sur notre site.

Le projet de développement

ACT travaille à la professionnalisation des artistes et créateur et se détermine comme une « Mission Locale pour l’Emploi des Artistes et Créateurs »

Une de ses missions est la mise en contact des Artistes et Créateurs Chercheurs d’Emploi (AC/CE) avec les employeurs et personnes qui pourraient financer leurs projet et leur procurer de l’emploi.

Dans le jargon de l’insertion socioprofessionnelle et dans un cadre plus classique, on appelle cela une Table-Emploi.

ACT souhaite que les après-midi des Mercredis des Oreilles Vertes deviennent les Tables-Emploi du secteur.

Ainsi les AC/CE) pourraient rencontrer de manière formelle les donneurs d’ordres avant de leur présenter leur travail durant la soirée.

Les personnes présentes ont souhaité que le modèle s’exporte car il y a peu de chance que les programmateurs, organisateurs d’évènements, galeristes, organisateurs de festivals ou de biennales se déplacent systématiquement à Laeken pour voir des œuvres ou des spectacles.

Notre réflexion rejoint la leur et nous cherchons des partenaires en Belgique et à l’étranger pour élargir le réseau et favoriser un maximum de rencontres et de collaborations.

Nous sommes en contact avec des partenaires potentiels en France, au Luxembourg, en Allemagne et en Hollande pour élargir le concept et favoriser la mobilité et l’exportation des productions.

Lorsque les partenariats seront conclus, nous introduirons un projet auprès de la Commission Européenne qui travaille sur le sujet et finance ce type de projets. 

La collaboration avec Cité Culture est aussi motivée par un aspect important pour ACT,L’Education permanente et la cohésion sociale qui sont les moteurs de Cité Culture.L’équipe des Bénévoles qui en est l’exemple parlant a apporté toute son énergie et sa bienveillance à l’égard du et des projets coordonnés sur le site par ACT, Cité Culture et Hazewee.

ACT a une position très claire sur le statut d’artiste en Belgique et sur la reconnaissance du travail des artistes et créateurs.

Yves Martin a signé un texte qui a fait l’objet d’une publication dans les études de Présence et Action Culturelle et qui se trouve en annexe de ce document.

L’Education permanente et la cohésion sociale y tiennent une bonne place, elles sont aussi une grande source de travail pour certains AC/CE.